Retour sur les taureaux étrangers après l’indexation d’avril 2018

Publié le

Taureaux étrangers confirmés : il existe encore des taureaux très laitiers

Shot Dozer

Shot Dozer, dont l’index production compte maintenant 416 filles, conserve sa place de leader avec 208 points d’Isu. Comme lui, Hotrod, second avec 200 points d’Isu, est très stable et perd moins que le changement de base. Ceci lui permet de prendre la place de Doorsopen, victime d’une légère baisse de ses index lait et Repro. Le troisième du classement est Tabasco (Isu 198), nouvellement confirmé. Ce fils de Jacey ne décevra pas ceux qui l’ont utilisé pour son fort potentiel laitier. Ses 214 premières filles ont en effet fait progresser son index lait qui atteint désormais 2030 kg, tout en conservant un index TP positif à +1,4. Et ce n’est pas tout, ses index STMA et Repro dépassent la valeur de +1,5 ! La conformation de ses filles est certes moins emballante, et demandera à les accoupler avec vigilance. De même que Tabasco, 2 taureaux utilisés avec leurs index génomiques (mais ne faisant plus partie des catalogues) passent au statut FGE avec des index supérieurs à 190 points d’Isu : Collude, fils de Balisto Su, et Mocon, fils de Morgan Ssi.

Jedi Ssi à 190 points d’Isu fait aussi partie de cette catégorie, à la différence qu’il est actuellement toujours commercialisé. Ce premier fils confirmé de Montross est presque aussi laitier que son père (lait 1831 kg), et semble meilleur en qualité sani

taire des mamelles (STMA +0,7). Mais attention, il n’a encore que 64 filles prises en compte dans son index production, et il vaudra mieux protéger les accouplements sur ce critère.

Enfin, pour ceux qui les ont utilisés, sachez que Rookie, Kingpin, Payton Mat, Coman, Missouri ou Balisto Su sont tous relativement stables dans leurs index, et conservent un Isu supérieur à cette barre des 190 points.

Du côté des origines paternelles, l’utilisation désormais classique de jeunes taureaux comme pères à taureaux apporte une relative diversité, même si Planet est encore trop présent dans les pedigrees. Il n’y a pas si longtemps, certains pères à taureaux apparaissaient très fréquemment dans le haut du classement, à l’exemple de Snowman et Bookem, puis Mogul, McCutchen et Epic Gener.

Mouvements d’index notables chez les taureaux étrangers confirmés

Vous trouverez ci-dessous un échantillon de taureaux ayant subi des mouvements d’index significatifs, avec une information sur les index en cause. Attention, un “+ STMA” signifie que c’est l’évolution positive de la STMA qui a fait gagner des points d’Isu, mais pas forcément que la STMA est positive.

Ce tableau est intéressant à titre individuel, mais il est difficile d’en tirer des conclusions à une autre échelle. Ainsi, si les fils de Doorman ou de McCutchen ici présents montrent une baisse de leurs index lait, ce n’est certainement pas à généraliser, des statistiques sur un nombre de taureaux élevé tendent à le prouver.

N’hésitez pas à cliquer sur le nom du taureau pour pouvoir visualiser sa fiche détaillée et ainsi la valeur de ses index. Et, pourquoi pas, en étant connecté sur votre espace adhérent, consulter l’historique de ses index.

Note aux adhérents : les fiches historique d’index des taureaux tiennent compte du changement de base mobile. Les variations exprimées sur les fiches seront donc différentes de celles présentées ci-dessous.

Taureau Père Vendeur Isu Variation avant changement de base mobile
(-6 pts)
Evol.NBF Postes impactés
VINO McCutchen Bovec 165 15 158 à 309 + TB, + CC, + ME, 1er index Repro à +1,3
INTEGRAL Sympatico Semex 169 11 229 à 465 + TB, + STMA, 1er index Repro à +1,8, – Lait, – CC
LINEMAN Mogul Semex 181 10 522 à 1403 + Lait, – Tx, – CC
MONTEREY K Epic Gener Semenzoo 165 10 107 à 170 + Lait
CHAPEAU MA Mogul Semenzoo 174 9 343 à 793 + Lait
PROFIT SSI Partyrock Bovec 182 8 42 à 171 + Lait
MASTERFUL Mogul Semex 171 7 299 à 724 + STMA, 1er index Repro à +0,5, – TB
DOORSOPEN Doorman Semex 196 -6 48 à 147 – Lait, – Repro
ENDURE Doorman Semex 172 -6 134 à 599 – Lait, – TR, – STMA
MARDI GRAS Mogul Bovec 170 -6 837 à 1359 – MO, – Fctls
ALTAROBLE Mogul Bovec 169 -6 749 à 1364 – Lait, – STMA
SNAKE RED Snow RF JLD Genetics 151 -6 175 à 850 – Lait
EXTREM SIL Supersire Semex 168 -7 119 à 494 – Fctls
HIGHOCTANE McCutchen Semex 167 -7 171 à 570 – Lait, – Repro
CRANK IT McCutchen Bovec 187 -8 150 à 555 – Lait
ALTAJAKE Petrone Bovec 166 -8 432 à 704 – Lait, – TB, – STMA

Quelques index de jeunes taureaux étrangers devenus confirmés

Tout aussi intéressants, sinon davantage, sont les premiers index « confirmés », c’est-à-dire calculés à l’aide des résultats des premières filles vêlées, pour les jeunes taureaux qui obtiennent le statut FGE. Nous ne pouvons tous les citer mais le tableau ci-dessous en liste quelques-uns parmi les plus intéressants ou les plus utilisés, et qui ont un index complet.

Taureau Père Vendeur Isu Evol.NBF Postes intéressants / Points à surveiller
TABASCO Jacey Gen’France 198 0 à 214 Lait, STMA, Repro / TB, LT, IA, TR
COLLUDE Balisto Su Bovec 197 0 à 83 Lait, Taux, STMA, TR,NAI / LT, CC, IB
MOCON Morgan Ssi Bovec 194 29 à 145 Lait, STMA, Repro, NAI / EQ, CC
JEDI SSI Montross Bovec 190 0 à 64 Lait, Repro / TB, EQ, IS, AJ
DAFT PUNK Day JLD Genetics 184 0 à 57 STMA, Repro, NAI / LT, CC, AJ, MR
DISPATCH Doorman Semex 182 0 à 98 Lait, Taux, MA /
GALACTICO Galaxy Fre Semenzoo 177 38 à 141 Taux, ME, STMA / Lait, IA, IB, TR
LEKKER Control Jk Progenes 177 0 à 69 MO, STMA / TB, TR, NAI
JUSTICE DE Platinum Bovec 176 19 à 63 Lait, Taux, STMA / MA, IS
LUCENT Ransom Bovec 175 32 à 204 Taux, STMA / LT
PAT RED Sympatico Bovec 173 19 à 144 Lait, TB / EQ, CC, IB
CONVERSE E Doorman Semex 173 0 à 212 Lait, TB / EQ, CC, IB
SEASON Select JLD Genetics 172 0 à 53 TP, ME, STMA / CC, TR
ROWAN RED Alchemy Gen’France 171 0 à 44 MA, STMA, Repro / TB, IB, TR, NAI
ATWORK Supersire Semex 171 0 à 203 TB, Repro, NAI / LT, CC, IB
SUPERM RH Supersire Semex 171 0 à 447 Lait, TB, Repro, NAI / IA, CC, ME, STMA
SANSIRE Supersire Semenzoo 167 19 à 291 Lait / TP, IS
MODIOUS Mogul Progenes 165 0 à 93 Lait, ME, TR, NAI / Taux, LT, IA, LP
MYRACHIP Gold Chip Progenes 158 2 à 397 TB, STMA, TR, NAI / TP, LT, IA, CC, IS, IB

Jeunes taureaux étrangers : un classement européen peu modifié

Comme d’habitude, ce palmarès international nous laisse quelque peu sur notre faim, puisqu’il y manque l’essentiel des jeunes taureaux nord-américains et italiens, dont l’index Isu n’est pas diffusé. Il est donc délicat d’en tirer des enseignements car nous devons nous contenter du palmarès des taureaux Eurogenomics.

Première remarque : la tête de ce classement semble plus avare en nouveautés que le classement français, ce dernier étant fortement renouvelé par l’arrivée des fils de Louxor.

Notons ensuite que les fils de Kerrigan et de Battlecry sont toujours très présents. Le leader Kerryhill est d’ailleurs un fils de Kerrigan (pour rappel, il est commercialisé depuis décembre), tout comme Keith, second de la liste (qui pourrait l’être prochainement). Kerryhill émarge à 220 points d’Isu, ce qui, dans un palmarès tous pays confondus, le positionne juste derrière les jeunes taureaux français Newstar et Nougaro.

Quant aux fils de Battlecry dont la semence est disponible, ils tiennent leurs positions en ne perdant guère plus que la valeur du changement de base, à l’image de Barbados, Brilliance, Baltic, Basalt, Backstage ou Basix.

KP Carter, largement diffusé en France ces derniers mois, est toujours, avec une 3e place à 217 points d’Isu, le meilleur fils de Kingpin, loin devant son premier demi-frère Kingsley (Isu 194).