Actualités

Nouveautés chez les taureaux francais

La sortie principale des index est celle d’avril, celle qui permet de lancer la campagne d’insémination. Août arrive trop tôt pour apporter des changements aux différents catalogues.
En revanche, la sortie hivernale voit arriver un certain nombre de nouveautés dont certaines ne manquent pas d’intérêt.

 

Sur la zone Evolution

Cette sortie d’index met le schéma de sélection d’Evolution à l’honneur. En effet, non seulement les taureaux de haut de tableau pour cette Entreprise de Sélection sont nés en France mais, si on s’attarde sur les pedigrees des 9 jeunes taureaux présentés ci-dessous, leurs pères, GPM et AGPM sont pour moitié des taureaux français issus du schéma comme Iznogoud, Hospador, Grondin, Voladi Man, etc…

Il est enfin possible d’utiliser en semence sexée uniquement Louxor (Isu 237, Iznogoud x DT Benito x Man-o-Man), le leader du palmarès international pour l’Isu. Si son Isu est si élevé, c’est bien parce qu’il n’a que des points forts dans tous les domaines. La production d’abord avec un index lait proche des 1 000 kg et des taux très positifs (TP +2,5 et TB +2,9). Les fonctionnels ne sont pas en reste (STMA +2,8 et Repro +1,9) et l’index morphologique atteint un niveau remarquable de +4,0. Les mamelles sont très hautes grâce à de fortes attaches, mais elles seront à protéger sur les quartiers arrière trop hauts (EQ +2,3) et les trayons arrière plutôt internes (IA +1,2). Ses filles seront très grandes (HS +2,5), avec des bassins intéressants dans la largeur (IS +2,0) et l’inclinaison (iB 0,0), mais des profondeurs et largeurs de corps seulement normales. Enfin, les membres sont irréprochables : des jarrets très rectilignes (MR +2,0) et une locomotion très aisée (LO +1,9). Il est seulement dommage que la forte demande à prévoir impacte le tarif de la semence.

LOUXOR

LOUXOR (IZNOGOUD x DT BENITO)

 

Pour ceux qui seraient rebutés par ce tarif, il peut être intéressant d’utiliser son plein frère, Locean (Isu 204, Iznogoud x DT Benito x Man-o-Man), situé à un niveau plus qu’honorable. On n’a donc pas fini de retrouver leur mère Hyacinthe dans les pedigrees de la population femelle, d’autant plus qu’elle est déjà génitrice de taureaux très utilisés : Jactive à 200 d’Isu (père Shotglass), Jump On à 191 d’Isu (père Balisto Su) et Juteux à 190 d’Isu (père Hefalo Isy). Comme Louxor, Locean bénéficie d’un index très orienté sur la production, et particulièrement les taux (TP +2,6 et TB +2,5), avec le même atout en santé mamelle à +2,6. L’index Repro à +0,6 est plus commun. Ordinaires en format (CC +0,2), ses filles seront à protéger en inclinaison du bassin (iB -0,7). Quant aux mamelles, elles présentent les mêmes particularités que celle de Louxor, avec cependant une meilleure implantation des trayons arrière (IA +0,2). Enfin, la présence de son grand-père paternel Creol Toy se fait cette fois sentir dans l’index membres qui est plus modeste (ME +0,8).

 

Hyacinthe

HYACINTHE, mère de LOUXOR – Gaec Chartier (22)

 

Autre taureau à utiliser pour le rapport lait/taux, Lysander (Isu 202, Commander x Grondin x Voladi Man) est meilleur en lait que les 2 précédents (lait 1104 kg). Ses autres atouts résident dans un faible volume de mamelle, des dimensions corporelles régulières et une traite rapide.
Attention néanmoins aux bassins légèrement renversés (iB -0,6), et l’on aurait espéré des qualités plus affirmées en membres (ME +0,7) pour un fils de Commander. Son demi-frère Longbow (Isu 198, Islander x Grondin x Voladi Man) est aussi laitier, mais moins améliorateur en taux. Grâce à ses fonctionnels de haute volée (tous supérieurs à +2,0), il donnera des filles qui faciliteront le travail du quotidien. Assurez-vous cependant de l’accoupler à des vaches ayant un minimum de largeur (IS -0,9) et se déplaçant aisément (MR +0,1).

 

Les éleveurs possédant un robot de traite ou attachés à un confort de traite optimal seront sûrement intéressés par les taureaux suivants :

  • Lucullus (Isu 202, Genestar x Meridian x Mitey West) transmettra des mamelles solidement attachées à l’avant, dont les trayons ont des index neutres pour la longueur et l’implantation arrière. La traite rapide à +0,9 est un autre avantage quand elle est conjuguée à une santé de la mamelle aussi remarquable (STMA +2,3). Cerise sur le gâteau, la fertilité est toute aussi intéressante, avec cette même valeur de +2,3 en Repro. Il vous faudra seulement veiller à protéger le format (CC +0,3).
  • Liepin (Isu 196, Kingpin x Creol Toy x Stol Joc) possède un profil davantage porté sur les taux (TP +3,1 et TB +4,4) que sur la quantité de lait (377 kg). Les trayons longs (LT +1,7) et bien indexés sur l’implantation arrière (IA 0,0) font partie des points intéressants de l’index mamelle nettement positif à +2,6. Des fonctionnels positifs et un linéaire morphologique sans défauts rendront son utilisation facile sur les souches laitières.
  • Luchini (Isu 190, Mardi Gras x Gainsbarre x Donovan), le meilleur en index morphologique du lot (MO +4,4), mieux encore que Louxor. Il conjugue les qualités de Mogul (père de Mardi Gras) en mamelle et membres, et celles de Afran Ger (père de Gainsbarre) en format. Mieux encore, les trayons arrière sont plutôt écartés (IA -0,6) et de longueur normale, et la santé mamelle à +2,1 est  exemplaire.
  • Lockwood (Isu 186, Missouri x Mogul x Man-o-man), le plus laitier des nouveaux taureaux (Lait 1556 kg), tout en restant neutre dans les taux. Cet index lait important peut expliquer que l’index mamelle soit moins élevé que pour ses collègues (MA +1,8), mais les qualités nécessaires sur l’arrière-pis sont bien là. Qualité des membres et traite rapide sont les autres atouts de ce taureau pour lequel on eût aimé un index santé mamelle plus aiguisé (STMA +0,7 avec MaCl 0,0).

 

Le meilleur jeune taureau sur le plan de la fertilité est Lunaire (Isu 199, Hospador x Levi x Voladi Man) avec un index Repro de +2,9. Il faut dire que les 3 géniteurs présents dans ce montage génétique sont tous très positifs dans ce domaine, la palme revenant à son père Hospador, un jeune taureau du schéma qui est à +3,3 en Repro et à 194 pts d’Isu. Mais ce n’est pas la seule qualité de Lunaire, il est aussi à l’aise en santé de la mamelle (STMA +2,0). Il demandera seulement à être utilisé sur des animaux sans défaut marqué en morphologie.Enfin, pour les amateurs du gène sans cornes, Lemon P (Isu 185, Commander x Ladd P Red x Beacon End) est un spécialiste des taux (TP +1,6 et TB +6,6) et des fonctionnels (STMA +2,2 et Repro +1,8). Mais il sera à utiliser en priorité sur des souches très laitières (lait -123 kg) et correctes en format (CC +0,1).

 

LUNAIRE (HOSPADOR x LEVI)

LUNAIRE (HOSPADOR x LEVI)

Un mot sur la catégorie des confirmés pour signaler la remise au catalogue de 2 fils de Afran Ger qui ont en commun de transmettre un bon niveau sanitaire des mamelles et un tempérament presque trop calme, mais une fertilité seulement neutre :

  • Graal (Isu 165, Afran Ger x Stol Joc x O-man) gagne 4 pts d’Isu en passant de 102 à 596 filles, grâce à des index taux à la hausse (TP +1,9 et TB +3,6). En conformation, il transmettra un format étonnant (CC +3,5) tout en assurant des naissances très faciles (NAI 92). Les jarrets très droits sont associés à des talons très épais (ET +2,4), pourtant ils n’assurent qu’une locomotion ordinaire (LO +0,8). L’index mamelle est étonnant : malgré des attaches seulement neutres, les quartiers arrière sont beaucoup plus hauts que les quartiers avant (EQ +2,6), ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour les robots de traite. Par contre, les trayons sont très longs (LT +1,8) et très écartés à l’arrière (IA -1,9), un point intéressant à utiliser dans les accouplements. En résumé, Graal convient pour apporter taux, santé mamelle et dimensions corporelles en protégeant la quantité de lait, la Repro, la force du ligament et l’inclinaison du bassin.
  • Guess (Isu 161, Afran Ger x Mascol x Ruskenn) est plus laitier à 730 kg mais seulement neutre dans les taux. Ses filles sont mieux notées que celles de Graal en locomotion, peut-être grâce aux jarrets moins droits (AJ -1,1 contre -1,9) car les talons sont tout aussi épais. En mamelle, elles pèchent dans la hauteur d’attache arrière (HA -0,9), ce qui n’empêche pas de trouver à nouveau un index équilibre très positif à +1,5. Cette particularité est, comme pour Graal, héritée de leur père qui présentait déjà cet anachronisme attache arrière basse / quartiers plus haut à l’arrière. Si le format n’est pas impressionnant, il est suffisant (CC +1,0), les dimensions étant bien proportionnées et l’inclinaison du bassin idéale (iB +0,7). Lui aussi sera recommandé sur génisses pour ses naissances faciles.

 

 

Sur la zone Gènes Diffusion

Du côté des taureaux confirmés, il ne manquait à Greg Capj (Isu 172, Snowman Fl x Bolton x Champion) que 3 filles pour avoir le statut FGE. Avec 41 filles supplémentaires, il obtient ce statut sans que ses index aient beaucoup évolué. Son potentiel production est particulièrement intéressant avec un très bon rapport lait/TB (759 kg/+2,7) et le profil morphologique se démarque par des mamelles bien attachées avec des trayons longs (LT +1,6), et une tendance écartée à l’arrière (IA -0,7). Le niveau sanitaire des mamelles est garanti (STMA +3,2), mais cela sera aux dépens d’une vitesse de traite lente à -0,9. Attention surtout à l’aspect fertilité qui reste le point faible du taureau (Repro -0,3).

Parlons aussi de Gibsons (Isu 180, Cypripede x Planet x O-man) qui sera présent dans la catégorie des taureaux confirmés du catalogue. Ce fils attendu d’un taureau phare du schéma Gènes Diffusion n’a que 35 filles mais on peut espérer que, ses index restent stables comme pour Greg Capj. Il serait alors dans les meilleurs taureaux français grâce à un index production équilibré (lait 805 kg et taux positifs) et à des fonctionnels attrayants (STMA +1,5 et Repro +1,3). Il devra seulement être utilisé sur des animaux suffisamment puissants car ses filles manqueront de largeur de corps. Notons enfin qu’il est disponible en semence conventionnelle et sexée.

Ibson fille de Gibson

IBSONS, fille de Gibsons

 

Chez les nouveaux jeunes taureaux, le retour aux pedigrees remplis de taureaux étrangers est hélas systématique. Si nous voulons trouver un point positif, les pères à taureaux ne sont presque jamais les mêmes.Commençons par Favi Losko (Isu 206, Alta1stcla x Mogul x Domain), excellent en quantité de matière grasse (lait 897 kg et TB +4,8) et en index mamelle à +3,7. Les fonctionnels positifs et la traite rapide rendront son utilisation aisée. Attention cependant, le stock de semences étant encore insuffisant,s’il est en vente à la demande, c’est à un prix élevé qui devrait baisser au printemps avec une meilleure disponibilité.

 

FAVI LOSKO (AlLTA1STCLA x MOGUL)

 

Disponible uniquement en semence sexée, Jordani (Isu 199, Doorman x Gold Chip x Baxter) serait un des meilleurs fils de Doorman en France s’il possédait un meilleur index production (Lait 396 kg et TP -0,5). C’est un spécialiste des fonctionnels avec des records en santé mamelle (STMA +3,7) et longévité (LGF +3,0). La Repro à +2,3 et les naissances très faciles ne sont pas en reste. Les mamelles très bien attachées et les membres solides sont les points forts de la morphologie, ses filles grandes en taille manqueront seulement de largeur et profondeur de corps. En plus de la production, veillez aussi à protéger la vitesse de traite.

 

JORDANI (DOORMAN x GOLD CHIP)

JORDANI (DOORMAN x GOLD CHIP)

Dans cette même catégorie des taureaux utilisables seulement en semence sexée, nous trouvons London (Isu 193, Enforcer x Epic Gener x Sidney) et Junk (Isu 178, Tribune x Sudan Cri x Man-o-man), deux taureaux avec des pedigrees  atypiques. Pour London, son père Enforcer est un fils de Marbri Facebook, et pour Junk, Tribune est un fils peu connu de Epic Gener et Sudan en GPM apporte une touche d’originalité. Le premier sera utilisé pour son index TP favorable, sa conformation régulière et ses bonnes dispositions en fertilité (Repro +1,9). Junk est un taureau laitier intéressant aussi pour les mamelles peu volumineuses de ses filles et leur traite rapide.

 

Le meilleur taureau rouge français en Isu est maintenant disponible ! Il s’agit de Light Red (Isu 202, Archive Rd x Mogul x Super). Comme son père Archive Rd, fils de Ladd P Red, il est positif en taux et excelle en Repro à +2,8. Par ailleurs, le rapport STMA/VT (+1,6/+1,6) est idéal. Du côté des points faibles, il y a la tendance très renversée des bassins (iB -1,6) et surtout le cumul trayons arrière très courts et très serrés qui pourraient limiter son utilisation.

Lista (Isu 199, Missouri x Genesis x Shottle) est fidèle à ses origines paternelles (Missouri, fils de Day) avec des qualités marquées en mamelle (MA +2,9) et fertilité (Repro +2,5). Mais il a d’autres cordes à son arc : du TP, des membres de qualité et un index santé mamelle positif. Cependant, le manque de format (CC -0,8) et la mauvaise inclinaison des bassins (iB -1,2) demanderont des accouplements très ciblés.

Pour ceux qui veulent introduire le gène sans cornes dans leur troupeau sans dévaloriser la production, Archer P (Isu 194, Powerball x McCutchen x Observer S) peut être une solution. L’index production est impressionnant, alliant potentiel laitier et taux supérieurs à +2,5, sans pour autant rendre la fertilité délicate (Repro +2,4). La conformation est seulement ordinaire, mais sans point faible très gênant. Par contre, la santé de la mamelle à seulement +0,1 demandera vraiment à être protégée.

Autre taureau favorable à la production, Jinker (Isu 193, Diamond Se x Epic Gener x Man-o-man) possède un index lait supérieur à 1500 kg, ce qui ne devrait pas empêcher ses filles en lactation de remplir facilement (Ferv +2,2). C’est d’ailleurs un des points forts de son père Diamond Se, fils confirmé de Snowman à 200 points d’Isu. Côté morphologie, les filles de Jinker seront puissantes, dotées de très bons bassins et de mamelles fonctionnelles.

Quant à Bentley St (Isu 187, Supershot x Numero Uno x Super), il sera intéressant pour son rapport lait/TB (967 kg/+2,7) et la qualité globale de son index mamelle à +2,6 en faisant attention à l’implantation serrée des trayons arrière (IA +1,4).

 

Par ailleurs, suite à l’accord récent avec Origenplus et à la mise en commun prochaine des schémas de sélection, Gènes Diffusion distribuera la semence de quelques taureaux de haut niveau, commentés pour la plupart dans nos commentaires de la sortie d’index du mois d’août :

  • Lockstar (Isu 209, Kingboy x Mogul x Sandy), disponible seulement en semence sexée (voir détail dans la partie Origenplus)
  • Lencome (Isu 201, Capital Ga x Dempsey Li x Baxter), disponible seulement en semence sexée
  • Lingo PP (Isu 200, Zumba x Ladd P Red x Niagra), disponible seulement en semence sexée
  • Lordclass (Isu 191, Alta1stcla x Snowman Fl x Bolton), disponible seulement en semence conventionnelle

 

Sur la zone Origenplus

Après les bonnes sorties de l’automne, Origenplus enfonce le clou avec trois jeunes taureaux à plus de 200 points d’Isu. Le sang de Supersire arrive en force car il est le grand-père paternel de 4 des 9 nouveautés, par l’intermédiaire de ses fils Boastful, Spark 2060 et Josuper.

Commençons avec le meilleur en Isu, Lockstar (Isu 209, Kingboy x Mogul x Sandy). Ce petit-fils de McCutchen (par son père Kingboy) est un taureau plutôt laitier à 1250 kg avec des index fonctionnels tous supérieurs à +1,5. Atout non négligeable, il possède le meilleur index de synthèse morphologique du lot avec +4,1. Les mamelles de ses filles seront très hautes (PJ +3,4) grâce à leurs très bonnes attaches, et les trayons arrière seront correctement implantés. Leurs dimensions corporelles très élevées en largeur et en profondeur seront ternies par une hauteur au sacrum à considérer aujourd’hui comme excessive (HS +4,0). Compte tenu de ces fortes dimensions, l’index facilité de naissance à 89 pourrait avoir plus de chances d’évoluer à la baisse qu’à la hausse. Mieux vaut donc éviter de l’utiliser sur génisses.

A quelques points de lui, Mr Extra (Isu 204, Missouri x Cameron x Man-o-man) est, à l’image de son père, très laitier avec un rapport quantité de lait/index mamelle remarquable (1439 kg/+3,8). Les membres solides et les fonctionnels très positifs ajoutent à son intérêt, mais il sera au mieux utilisé sur des animaux positifs en taux et rapides à traire (VT -0,8).

 

MR EXTRA (MISSOURI x CAMERON)

 

Viennent ensuite 3 petit-fils de Supersire aux profils différents :

  • Expedition (Isu 203, Spark 2060 x Bookem x Shottle) qui se démarque par un index STMA de très haut niveau à +3,0, ce qui va comme souvent de pair avec une traite plutôt lente (VT -1,0). Les mamelles seront de qualité sur des animaux au format intéressant dans les largeurs, et l’index production penche vers le côté laitier (lait 937 kg et TP -0,1).
  • Lechero (Isu 200, Josuper x Gillespy x Bogart) qui a un niveau d’index lait peu courant à 2265 kg, ce qui n’empêche pas la Repro d’être positive à +1,4. Notons aussi que santé mamelle et longévité dépassent la barre des +1,5. Bien sûr, les taux seront à protéger et les trayons arrière courts et serrés demanderont des accouplements ciblés.
  • Loastful (Isu 190, Boastful x Lithium SS x Bronco) a un index TP cette fois positif (TP +1,2) et il se montre facile à accoupler. Les mamelles sont plaisantes mis à part les trayons un peu courts (LT -1,3), le format régulier avec une largeur de corps intéressante et les index fonctionnels sont nettement au-dessus de la moyenne. Le seul défaut notable est la tendance renversée des bassins à -1,0.

 

(SPARK 2060 x BOOKEM)

EXPEDITION (SPARK 2060 x BOOKEM)

 

Le dernier taureau indexé, Faceoff Sv (Isu 187, Monterey x Enforcer x Shamrock), est un petit-fils de McCutchen par son père. Il sera utilisé pour ses fonctionnels de bon niveau avec un bon rapport STMA/ VT (+1,8/+0,7), un index Repro très positif à +2,2 et des naissances très faciles.

 

Il reste 3 taureaux qui, hélas, ne figurent pas dans les palmarès car ne disposant pas d’index officiels. Leur point commun est d’être très améliorateurs en taux avec des index lait avoisinant les 800 kg :

  • Directeur (Boastful x Doorman x Dorcy), très intéressant en mamelle, capacité corporelle et santé de la mamelle.
  • Sunshine P (Powerball x Ladd P Red x Snowman Fl), excellent en Repro et porteur du gène sans cornes, qu’il faudra protéger sur la vitesse de traite.
  • Lamville (Yakari x Massey x Cricket), qui n’est pas le meilleur en fonctionnels mais au pedigree très original.

 

La prochaine indexation aura lieu le mercredi 05 avril 2017.

Retrouver le calendrier des index 2017

 

l'expertise au profit de votre levage