Actualités

Indexation 17/15 taureaux français confirmés : Elninio, toujours pas inquiété

Les indexations passent et Elninio, avec 181 points d’Isu, reste depuis août 2015 le leader du classement des taureaux confirmés français. Sans remettre sa valeur en cause, nous aimerions voir émerger un nouveau champion, d’autant que la disponibilité de la semence de Elninio est très réduite.

A priori, il ne faudra pas compter sur la génération des taureaux nés en 2011, ceux dont le nom commence par G, à moins que Gibsons de Gènes Diffusion ne gagne quelques points en août prochain. En effet, en passant officiellement au statut confirmé (364 filles en index production), il a pris la seconde place du classement avec 176 points d’Isu. Ses qualités marquées en taux, mamelle, membres et fonctionnels en font un taureau d’actualité.

La suite du classement du TOP 10 varie peu, les variations dépassant rarement 2 points d’Isu. A ce sujet, nous vous rappelons que la première indexation de l’année est toujours l’occasion d’un réajustement du niveau génétique de la population. Notons cependant l’arrivée à la dixième place d’un des premiers représentants de la génération 2012, Hora, fils de Enziba sur Baxter, chez Evolution. A 168 points d’Isu, il est un spécialiste dans les domaines taux et qualité sanitaire des mamelles. Espérons maintenant que le passage prochain au statut confirmé des meilleurs jeunes taureaux de cette génération se passe au mieux. Nous pensons notamment à Hospador, Hammig Isy ou Haboro.

visuel-article-comentaire-indexation-avril-2017

Mouvements d’index notables chez les taureaux français confirmés

Avant de parler de mouvements d’index, n’oublions pas le changement de base annuel correspondant au progrès génétique de la population de référence. Sur les index, cela se traduit par une baisse identique pour tous les individus, et ce avant le nouveau calcul en base 2017.

Ces baisses d’index pour les postes majeurs sont les suivantes :

Isu Inel Lait TP TB STMA Repro Lgf MO
-5,5 -2,7 -63 -0,03 +0,01 -0,09 -0,07 -0,09 -0,17

Pour le paragraphe à venir, il faut donc bien noter que les index des taureaux subissent cette érosion. Aussi, quand nous mentionnons qu’un taureau baisse de 3 points d’Isu, il est en réalité à 9 points en-dessous de son index de décembre dernier. Mais ce sont les 3 points perdus indépendamment du changement de base qui reflètent au mieux l’évolution de ses résultats.

Les variations importantes du tableau ci-dessous concernent surtout des taureaux qui ne figurent plus dans les catalogues, mais dont vous avez peut-être des filles dans votre troupeau.

L’index production est le principal responsable de ces fluctuations d’index global (le plus souvent la quantité de lait, parfois les taux). Ensuite, les fonctionnels peuvent avoir une influence. Les index morphologiques, quant à eux, baissent régulièrement au fur et à mesure que le nombre de femelles pointées augmente. Bien sûr, la dégradation peut être plus rapide que la normale (c’est le cas pour Gotham, dont l’index morphologique passe de +1,2 à +0,4). Pour les taureaux qui étaient présents dans les catalogues des entreprises de sélection, la tendance est plutôt à la baisse :

  • Govou (Isu 156, -4) voit baisser son index lait de 0 à -330 kg. Il reste cependant très améliorateur en morphologie et index fonctionnels, la STMA progressant même de +1,9 à +2,3 ;
  • Felmo Red (Isu 146, -6), malgré un nombre déjà important de filles, chute légèrement en lait (382 à 205 kg) et, plus inquiétant, en STMA (+1,2 à +0,7) ;
  • Franco Man (Isu 163, -8) conjugue des détériorations de ses index lait (1171 à 849 kg), vitesse de traite (-1,7 à -2,2) et STMA, même si elle reste positive (+1,6 à +1,3) ;
  • Greg Capj (Isu 157, -9) peine à maintenir ses index en production (lait 759 à 507 kg), morphologie (+2,0 à +1,6) et vitesse de traite (-0,9 à -1,2).

 

Note aux adhérents : les fiches historique d’index des taureaux tiennent compte du changement de base mobile. Les variations exprimées sur les fiches seront donc différentes de celles présentées ci-dessous.

Taureau Père ES Isu Variation
avant changement de base mobile (-5.5pts)
Evol.NBF
Galion Iota Evolution 155 +12 75 à 871
Gadean Isy Electorat Evolution 165 +8 59 à 768
Gestar Afran Ger Evolution 151 +7 1 119 à 1 827
Glaieul Gerard Evolution 158 +6 161 à 1 427
Golesnil Dunhill Evolution 163 +5 675 à 1 778
Gija Isy Mucho Evolution 156 +5 201 à 1 034
Groom Seaver Evolution 154 +5 56 à 192
Filavia RF Mitey West Evolution 150 +5 760 à 923
Goodtype Lauthority Evolution 146 +5 139 à 1 275
Geoparm Palermo Gl Evolution 144 +5 208 à 893
Glasgo Gerard Evolution 141 +5 499 à 1 191
Govou Afran Ger Evolution 156 -4 264 à 2 121
Felmo Red Fiction Gènes Diffusion 146 -6 1 503 à 2 122
Feteur DKR Million Origenplus 146 -6 533 à 720
Gervita Afran Ger Evolution 140 -6 127 à 944
Gondol RF Jerudo Evolution 153 -7 83 à 803
Franco Man Bronco Gènes Diffusion 163 -8 146 à 411
Gedeloir Iota Evolution 155 -8 100 à 962
Gelizat Iota Evolution 153 -8 84 à 1 201
Greg Capj Snowman Fl Gènes Diffusion 157 -9 78 à 310
Graal Afran Ger Evolution 150 -9 596 à 1266
Gevaudan Afran Ger Evolution 144 -9 98 à 707
Guillon Seaver Evolution 157 -10 187 à 1574
Gotham Iota Evolution 143 -11 117 à 1 065
Gesnow RF Snowman Fl Gènes Diffusion 140 -12 61 à 78

Quelques index de jeunes taureaux français devenus confirmés

Vous trouverez ci-dessous un échantillon de taureaux qui comptent désormais plus de 40 filles dans leurs index. Ils obtiennent ainsi officiellement le statut de « taureau confirmé », même si le passé nous a appris à rester prudents tant que le cap des 300 filles n’est pas atteint.

Certains de ces taureaux seront peut-être à nouveau disponibles prochainement. Pour les autres, l’information sur les points forts et les points faibles peut vous permettre d’orienter les accouplements si vous avez des filles de ces taureaux dans votre élevage.

Du côté des origines paternelles de ces taureaux, Iota est le père à taureaux le plus représenté avec ses derniers fils. Notons que ceux-ci sont davantage portés sur l’amélioration des taux et de la Repro que sur la solidité des membres. Le reste de la liste montre des origines très diversifiées avec un nombre conséquent de pères à taureaux français : Enziba, Dunhill, Citroen et Afran Ger pourEvolution, ou encore Cypripede pour Gènes Diffusion, père de Gibsons, premier de la liste en Isu.

Ne cherchez pas de premiers fils de Epic Gener, Mogul ou McCutchen comme c’est le cas en Amérique du Nord. Leurs fils français sont nombreux à avoir été utilisés dans la gamme jeunes taureaux mais il faudra patienter jusqu’en 2018 pour savoir comment ils se comportent avec un grand nombre de filles vêlées.

Taureau Père ES Isu +/- Evol.NBF Postes intéressants /
Défauts à surveiller
Gibsons Cypripede Gènes Diffusion 176 +2 35 à 364 Lait, Taux, VT, MA, ME/
CC
Hora Enziba Evolution 168 +1 15 à 226 Taux, STMA /
CC, ME, Repro, Nai
Genetoile Dunhill Evolution 165 +4 30 à 320 Taux, MA, STMA, Repro / Lait, CC, iB
Garonet Citroen Evolution 163 +10 9 à 144 Taux, STMA /
iB, Repro
Gratice Massey Evolution 163 +6 39 à 261 TP, VT, Nai /
CC, iB
Gibervil Iota Evolution 160 -9 7 à 155 Lait, Taux /
MA
Gupka Observer S Gènes Diffusion 157 +3 10 à 108 Lait, STMA, LGF, Nai /
TB, CC, ME
Gaston Marcos Gènes Diffusion 157 -6 38 à 678 TP, ME, Repro, Nai /
Lait, VT, CC, iB, TE
Gotcha Isy Iota Evolution 157 0 30 à 358 Taux, VT, MA, Repro /
Lait, CC, ME
Gazol Isy Shout Lad Evolution 156 -12 28 à 391 Taux, Fctls /
Lait, CC
Gama Afran Ger Gènes Diffusion 155 +1 21 à 412 Lait, Taux, MO /
Repro, Nai
Finalist Dorcy Gènes Diffusion 154 +3 20 à 282 TB, MA / CC
Deyo Peoti Origenplus 152 0 4 à 129 Taux, ME, Fctls /
Lait, CC
Glaive Iota Evolution 150 0 2 à 158 Taux, MO, Repro, Nai /
Lait
Goldfiger Cypripede Gènes Diffusion 150 +1 28 à 508 Taux, ME, Repro, Nai /
Lait, CC
Gwendal Iota Origenplus 149 -2 36 à 137 Taux, MA, CC, Repro /
Lait, ME, STMA
Guitarist Goldday Gènes Diffusion 148 +6 13 à 188 MA, Repro /
Lait, CC, STMA
Helude DKR Palermo Origenplus 147 -5 19 à 121 Taux, VT, CC /
Lait, ME, STMA
Hemja Isy Ehman Isy Evolution 146 +3 9 à 231 TB, MA /
CC, iB, ME
Holotto LJ Hill Lotta Origenplus 146 -9 12 à 128 Lait, Nai /
TB, VT, MO, Repro
Gotation Iota Gènes Diffusion 145 -6 27 à 338 VT, MA, CC /
ME
Ginno Favi Snowman Fl Gènes Diffusion 144 +7 31 à 268 TB, MA, ME, STMA /
CC, Repro
Coyote O Style Origenplus 141 -6 17 à 120 TB, Repro /
STMA
Garvic Marcos Evolution 139 -5 28 à 420 Lait, TB, CC /
MA, ME, Fctls
Gouessant Palermo Evolution 138 +4 28 à 227 VT, Fctls /
Lait, ME
Greizh Isy Explode Evolution 137 +3 30 à 273 Lait, MA /
Taux, VT, iB
Harley Van Gogh Origenplus 132 -6 28 à 326 Taux, CC /
Lait, ME
l'expertise au profit de votre levage