Actualités

Indexation 17/15 Jeunes taureaux français : Un renouvellement important

L’effet du changement de base se fait ressentir dans l’effectif décroissant de jeunes taureaux à 200 points d’Isu et plus. Ce nombre ne chute cependant que de 30 % (de 62 en décembre dernier, il passe à 42), une diminution en partie compensée par l’arrivée en masse de nouveaux taureaux, mieux indexés car plus jeunes. Pour preuve, si on prend en compte tous les taureaux indexés, la moyenne en Isu des 122 taureaux nés en 2016 est supérieure de 7 points à celle des 322 taureaux nés en 2015.

visuel-article-comentaire-indexation-avril-2017-2

Le classement est toujours dominé par Louxor chez Evolution à 229 points d’Isu, et Luminous chez Gènes Diffusion à 219 points d’Isu. S’ils semblent avoir baissé un peu, c’est à cause du changement de base, leur véritable variation n’étant que de 2 points d’Isu en moins. La baisse est plus importante pour Salvatore chez Origenplus (Isu 203, -8), suite à une légère détérioration de ses index dans tous les domaines (Inel, morphologie et fonctionnels).

Sa troisième place de décembre et celles qui suivent sont désormais occupées par une kyrielle de jeunes taureaux nés en 2016, nouveaux pour la plupart. Leurs origines paternelles sont tout aussi nouvelles puisqu’ils sont fils de Battlecry, Beatstick, Endure, Crank It, Baltikum, ou Jetset, pour finir sur une note française. Ces taureaux devancent maintenant Ipnos, chez Gènes Diffusion, qui est passé de la quatrième à la douzième place, mais sans démériter pour autant (Isu 207, -2). Rappelons qu’il est né en 2013 et que, pour autant, il devance encore de 5 points les meilleurs de la génération suivante, à savoir James Bond et Jadoblum, respectivement à 202 et 201 points d’Isu.

Revenons sur cette nouvelle génération 2016 qui renouvelle nettement le top liste, ils sont 25 sur les 42 taureaux à 200 points d’Isu et plus, c’est-à-dire plus de la moitié. Sauf quelques exceptions, il ne faut pas s’attendre à les voir occuper une place dans les catalogues des entreprises de sélection dès maintenant. Ils seront souvent trop jeunes pour permettre une disponibilité suffisante de la semence, ou alors ils seront réservés aux accouplements des schémas de sélection.

En ce qui concerne les variations d’index négatives, Salvatore détient la plus importante (voir ci-dessus), ex-aequo avec Jafar pour Origenplus (Isu 181, -8 à cause d’une chute de son index production), et avec Joriero pour Gènes Diffusion (Isu 181, -8), suite à de légères baisses à la fois en production, morphologie et fonctionnels.

A l’inverse, les meilleures progressions notables des taureaux du haut de la liste (+3 ou +4 points d’Isu) sont pour Lockstar (Isu 206) chez Origenplus, Jordani (Isu 196) chez Gènes Diffusion, ou Liepin (Isu 194) et Levis (Isu 193) chez Evolution.

l'expertise au profit de votre levage