Actualités

Compte-rendu de l’Assemblée Générale du syndicat 44

L’Assemblée Générale de l’association Holstein 44 avait lieu au GAEC de la Closette à Vigneux de Bretagne, le 30 mai dernier. Un rencontre qui avait rassemblé une centaine de personnes.

Assemblée statutaire

Dans un premier temps, Jean-François Caillon, président d’Holstein 44, est revenu sur les événements marquants de l’année 2016.

AG 2016 : C’est le Gaec Vallée des Aubiers à Saint-Même qui nous avait ouvert les portes de son exploitation, avec une très bonne participation. Le thème de l’AG 2016 était : Réduire les antibiotiques en élevage laitier. Pour l’occasion, Mme Marylise Le Guénic était venue présenter et développer le sujet.

Voyages :

  • Colmar : 18 éleveurs et techniciens ont participé. Visite de l’élevage Wilt et du Gaec Wollenburger, ainsi qu’un beau spectacle avec le concours. Un grand bravo au Gaec Vray Holstein, puisque la Grande Championne Européenne ainsi que la réserve sont nées dans cet élevage de Loire-Atlantique.
  • Swiss’expo à Lausanne avec 7 participants. Le voyage a été l’occasion de visiter une exploitation : la ferme du Grand Clos, chez Dominique Savar (président de Suisse Génétique).

Comices : Cet été, deux comices ont eu lieu, celui de la presqu’île avec une trentaine de vaches, jugé par Jean-Philippe Maignan, et celui de Guémené-Penfao, fin septembre, avec 65 vaches en concours, jugé par Ludovic Airiau.

SPACE : 9 vaches ont participé à cette manifestation réparties dans 6 élevages différents. Iolfa-Vray (Goldwyn x Talent) appartenant au GAEC Vray-Holstein fait 2ème de section.

Printemps des génisses : Les jeunes du 44 étaient présents : 1er prix pour La Bouge’s Missy (Mascalese x Goldwyn) au Gaec de la Bouge, 1er prix et prix de mention catégorie Junior pour Montana (Seaver x Buckeye) à Migot Alain et 1er prix et prix de mention catégorie Senior pour la Bouge’s Roelie (Mccutchen x Windbrook) au Gaec de la Bouge.

Départemental : Au mois de décembre, l’habituel concours départemental de Loire-Atlantique s’est déroulé au Lycée Agricole de Derval le 02 décembre. Cette manifestation annuelle a rassemblé 80 animaux venus de 30 élevages. Le juge Jean-Philippe Duchange, éleveur dans l’Orne, a classifié les différentes sections et prix de championnat, il l’a fait avec beaucoup de compétence et de professionnalisme. Il a désigné Javelle and Cow (Gabino x Beryhill) du Gaec du Moulin and Cow, Grande Championne (en photo ci-dessous).

Grande championne du concours départemental 2016

Le trésorier, Philippe Couvrand, nous a ensuite présenté les comptes, et Noëmie ORY, technicienne PHF du département, est revenue en détails sur le bilan génétique du département. Vous pouvez retrouver les palmarès TOP 3 élevages (NG, lait, TP), les meilleures femelles pointées, les meilleures indexées ainsi que les Grandes Laitières sur cette vidéo : vidéo AG 44, 30 mai 2017 : palmarès 2016

Elle a également donné les objectifs de sélection génétique en système robot pâturage et énuméré les taureaux passés au catalogue nés sur le secteur de la Loire-Atlantique.

Pour clôturer la matinée, Jean-Claude Huchon, conseiller lait de la Chambre d’Agriculture est intervenu sur les facteurs de réussite des projets d’installation et d’agrandissement en troupeau laitier. Il n’a pas caché son inquiétude face au prix actuel du lait qui compromet la réussite des projets. Mais il reste des exploitations qui s’en sortent bien, comme le Gaec de la Closette. Une table ronde animée par le conseiller avec les éleveurs a permis un échange intéressant. Enfin, les associés du Gaec nous ont présenté leur structure avant de la découvrir l’après-midi.

L’exploitation visitée, le Gaec de la Closette

Après un repas convivial autour de fouées, la journée s’est poursuivie par la visite de la ferme. Hervé et Charles sont les 2 UTH de l’exploitation et détiennent un troupeau laitier de 122 vaches laitières Prim’holstein, dont 45 primipares, avec une moyenne d’étable de 9 057 kg à 38,3 de TB et 31,0 de TP. Le pointage moyen s’élève à 82,3 pts avec : MA 83,1 – FO 81,4 – SL 81,9 – ME 81,5.

Le bâtiment est équipé de 2 robots et de 120 logettes avec système silos ouverts. D’un point de vue sélection, le cheptel a évolué de plus de 20 points d’ISU en 4 ans, avec en 2016, 145 points d’ISU moyen. L’exploitation comptent 210 ha de surface (50 ha de maïs, 60 ha de céréales et 100 ha de prairies) avec un parcellaire exceptionnel, puisqu’il se tient d’un seul tenant.

Les deux associés réunissent tous les facteurs internes et externes de réussite : un parcellaire idéal pour le pâturage, un projet commun avec des investissements maîtrisés et une recherche permanente d’informations et de conseils.

Quatorze vaches du troupeau, dont quelques couples mère-filles ont été préparées et présentées.

  Noémie Ory,
Technicienne du département
l'expertise au profit de votre levage