Actualités

Août 2017 : Nouveautés intéressantes chez les taureaux confirmés à l’étranger

Vous trouverez ci-dessous 22 taureaux nouvellement indexés à plus de 160 points d’Isu, totalement nouveaux ou commercialisés antérieurement avec leurs index génomiques. Certains d’entre eux avaient déjà plus de 40 filles en avril mais manquaient d’informations en morphologie.

Les fils de Mogul en nombre

Ils sont 10 sur les 22 taureaux cités, soit près de la moitié, et présentent de nombreux points communs (« la marque Mogul »). En effet, l’index TB est souvent positif, la traite est très rapide et l’index Repro dépasse généralement l’index STMA. Les caractéristiques morphologiques communes ne sont pas en reste : qualité des membres marquée, capacité corporelle seulement dans la moyenne, mamelles excellentes dans la qualité des attaches, mais aux trayons courts, et parfois trop internes à l’arrière. Cela peut donner des mamelles avec un index global à un niveau record alors que le branchement des mamelles n’est pas des plus faciles.

Commander

  • Commander (Isu 192, GPM Observer S, Bovec). Deuxième fils de Mogul en Isu derrière Payton Mat, il est un des meilleurs en capacité corporelle (CC +1,3). Il transmet à la fois du lait et des taux. Attention à la tendance légèrement renversée des bassins (iB -1,2) ;
  • Abs Silver (Isu 188, GPM Snowman Fl, Bovec). Très attendu également, il confirme les espoirs placés dans sa transmission simultanée du lait et des taux, et des qualités marquées en mamelle et membres (respectivement +2,5 et +2,7). Cependant à utiliser sur des souches aux bassins suffisamment larges (IS -0,7) ;
  • Nirvana (Isu 188, GPM Planet, Bovec). Un autre spécialiste des apports de matière utile, et il offre des index fonctionnels encore supérieurs aux 2 taureaux précédents (STMA +1,4 et Repro +1,3). Par contre, ses qualités en conformation sont moins marquées ;
  • Dagon Mr (Isu 176, GPM Domain, JLD Genetics). Impressionnant en mamelle avec un des meilleurs index parmi les fils de Mogul (MA +3,4), en membres à + 2,5 et en Repro à +2,6. Mais il devra être utilisé sur des souches très laitières (Lait -202 kg) ;
  • Carlo Glam (Isu 169, GPM Robust, Progènes). Faible index laitier (Lait 106 kg) qu’il compense par un index TB peu courant à +8,4 et un index Repro intéressant à +1,8. Ses défauts résident dans un manque évident de capacité corporelle (CC 0,0) et dans une tendance renversée des bassins (iB -1,1) ;
  • Caviar Gil (Isu 169, GPM Iota, Semex). Autre fils de Mogul avec un faible index lait (Lait -152 kg). L’avant-pis, la largeur de bassin, les membres et les fonctionnels sont au rendez-vous. Mais il sera déconseillé si on veut conserver le confort de traite, les trayons étant non seulement très courts (LT -1,5) mais aussi très internes à l’arrière (IA +2,1) ;
  • Merrick Pe (Isu 169, GPM Man-o-man, Bovec). Le potentiel laitier est présent (Lait 855 kg), mais pas le TP à -1,2. L’index mamelle à +3,4 est aussi élevé que celui de Dagon Mr et les bassins enfin corrects en largeur (IS +1,1). Fait étonnant, l’index Repro n’est qu’à +0,2 alors que le père et le GPM de Merrick Pe sont nettement positifs sur ce poste ;
  • Wickham (Isu 169, GPM Snowman Fl, Semex). Avec un index lait à 1207 kg, il est le plus laitier de la série. Le TP à -0,5 en pâtit quelque peu, mais les postes à protéger en priorité seront les trayons beaucoup trop courts (LT -2,4) et la santé mamelle seulement neutre ;
  • Movie (Isu 167, GPM Snowman Fl, JLD Genetics). Attaches de mamelle et membres sont les principaux atouts de ce taureau modérément laitier (Lait 347 kg), qui ne brille pas pour autant dans le domaine de la Repro, à +0,2 seulement ;
  • Accelerator (Isu 163, GPM Man-o-man, Semex). Son rapport lait / MA est intéressant à 952 kg / +2,6, d’autant plus que les trayons arrière sont pour une fois corrects à la fois en longueur et en implantation. Mais il sera à utiliser sur des animaux confirmés en fonctionnels, et ayant des bassins larges et bien inclinés.

Fils de McCutchen : à tous niveaux

Kingpin

  • Kingpin (Isu 202, GPM Observer S, Bovec). Difficile de trouver un défaut au leader international des taureaux confirmés. Seul l’index TP à +0,4 aurait pu être plus élevé, car les autres postes sont au top. Santé de la mamelle et Repro sont très positifs (respectivement +2,4 et +2,0), et il a hérité des qualités morphologiques de son père (MO +4,4) sans garder ses défauts marqués, puisqu’il transmet des trayons plutôt longs et des bassins légèrement inclinés ;
  • Highoctane (Isu 180, GPM Observer S, Semex). Les 22 points d’écart avec Kingpin, il les doit en partie à son index production. Celui-ci est orienté sur le lait mais les taux sont très négatifs (TP -2,1 et TB -1,6). Par ailleurs, les index fonctionnels sont un peu moins élevés. L’index mamelle à +3,6 est du même niveau que celui de Kingpin, mais nombre de systèmes de traite n’aimeront pas les trayons arrière très courts et serrés. Signalons les dimensions corporelles impressionnantes, notamment en largeur (LP +1,8 et IS +2,4) ;
  • Monterey (Isu 161, GPM Robust Roy, Bovec). Descendons à nouveau de 20 points d’Isu pour ce 3ème fils de McCutchen dont les filles seront peut-être moins grandes (HS +2,2), mais prendront veau facilement (Repro +1,8). Par contre, les bassins très renversés (iB -2,3), et surtout, la piètre qualité sanitaire des mamelles (STMA -0,6), risquent de freiner son utilisation.

3 fils de Numero Uno moins laitiers que les premiers indexés

Presid Llm ou Unix, sortis en avril, avaient de meilleurs index lait que les taureaux ci-dessous, qui sont davantage à l’image de leur père ; les index lait sont modérés, les mamelles de qualité sauf l’implantation arrière, et l’aspect fertilité encourageant.

Brigham

  • Alta1stcla (Isu 177, GPM Dorcy, Bovec). Son index production, tout à fait identique à celui de son père, est très orienté sur les taux (TP +1,6 et TB +6,0) au détriment du lait à -123 kg. Il sera très efficace sur le poste mamelle (MA +4,3), surtout si les supports d’accouplement ont des trayons arrière implantés au centre des quartiers (IA +1,3). Signalons la traite très rapide à +2 ;
  • Secretaria (Isu 173, GPM Baxter, JLD Genetics). Sa progression récente de 13 points d’Isu lui permet de se trouver à un bon niveau global, qu’il doit à un profil régulier. La morphologie à +3,9 reste son point fort avec des index élevés en attaches de mamelle, largeur aux ischions (IS +2,5) ou épaisseur du talon (PI +1,4). Attention aux trayons arrière, très internes (IA +2,1). Pour info, la fertilité en Italie est légèrement positive ;
  • Brigham (Isu 171, GPM Dorcy, Semex). Un peu plus laitier que les 2 taureaux précédents (Lait 586 kg). L’index TP est, hélas, négatif à -0,5. Une nouvelle fois, les mamelles se démarquent par le ligament puissant et les attaches très solides, mais les trayons arrière sont encore trop internes (IA +1,7). Pour information, ses index manquants (vitesse de traite et fertilité) sont très positifs au Canada. A éviter sur génisses (NAI 88).

Encore 2 fils de bon niveau pour Bookem

Bonapart

  • Bonapart (Isu 193, GPM Bolton, JLD Genetics). A quelque points de ses demi-frères Rookie et Balisto Su, il se place parmi les meilleurs fils de Bookem. Il est plus spécialement améliorateur en taux (TP +2,4 et TB +4,3) et en fonctionnels (STMA et Repro à +1,7). Ces spécificités, couplées à un linéaire morphologique solide, le rendront très facile à utiliser ;
  • Banesto (Isu 167, GPM Xacobeo, JLD Genetics). Il intéressera les éleveurs qui cherchent des vaches sans soucis. Ses index fonctionnels positifs (STMA +1,2 et Repro +2,0), couplés à une conformation correcte et sans défaut important, devraient remplir ce rôle. Mais son faible potentiel laitier (Lait 169 kg) devra être pris en compte.

Fils de Gold Chip : des index mamelle remarquables

Comme leur père, ils transmettent des mamelles peu volumineuses et très bien attachées, sans que les trayons arrière ne posent souci à cause de leur longueur ou de leur implantation.

  • Brendy (Isu 171, GPM Mac, Redblack). Il suit de près son demi-frère Dkr Pedro, meilleur fils de Gold Chip à 174 points d’Isu. Il présente une exceptionnelle qualité de mamelle (MA +4,0), et le reste de la morphologie est régulier, sans défaut important. On eût seulement espéré un meilleur index angle du pied (+0,4). Ses filles dureront certainement dans les élevages car fonctionnels, vitesse de traite et facilité de naissance sont au diapason de la conformation. Il sera, bien sûr, à protéger en index lait (Lait -272 kg) ;
  • Tychip (Isu 164, GPM Snowman Fl, Progenes en conventionnel et Redblack en sexé). Avec un index lait plus élevé à 356 kg, nous comprendrons que son index mamelle soit légèrement inférieur à celui de Brendy (MA +3,1). Par contre, les membres seront de meilleure qualité (ME +1,6). Les points à surveiller seront l’index TP négatif à -0,5 et l’index Repro à seulement +0,4 (peu étonnant avec Snowman Fl en GPM).

Des origines paternelles différentes

  • Josuper (Isu 175, Supersire x Beacon End, Bovec). Les taureaux à plus de 2 000 kg de lait ne sont plus si courants. Quand cet index est couplé à des index taux quasiment neutres (ici TP -0,3 et TB +0,4) ; et à un index fertilité positif (Repro +1,1), de menus sacrifices peuvent être faits en conformation. D’autant que, même si l’index morphologique n’est qu’à +0,9, le détail ne comporte pas de poste très négatif. Josuper présente donc un attrait particulier pour ramener du lait sur des souches confirmées en morphologie et sans problème de santé mamelle (STMA +0,1) ;
  • Mercure St (Isu 166, Meridian x Baxter, Semex). Il est beaucoup moins laitier que son père (Lait 480 kg), mais se montre positif en TB à +3,0 et très solide en morphologie (MO +3,0). Ses filles, au format régulier, se déplaceront aisément (LO +1,8). A noter que son index fertilité au Canada est juste au-dessus de la moyenne ;
  • Spoon (Isu 165, Attila Lib x Planet, Semenzoo). Son ascendance paternelle est originale car Attila Lib, un des meilleurs fils de Man-o-man dans le poste membres, a été peu utilisé en père à taureaux. Les taux (TP +1,5 et TB +3,9) et la morphologie dans son ensemble (MO +2,5) sont les points forts de Spoon. Ses filles sont très bien proportionnées dans le format, larges et profondes sans être trop grandes (HS +1,3). Attention cependant aux bassins plats (iB -0,8) et aux trayons arrière plutôt internes (IA +0,9).

Rappel : vous trouverez quelques généralités sur le profil de chaque taureau mais, si vous voulez davantage de précisions sur leurs index et leur pedigree, pensez à cliquer sur le nom des taureaux pour faire apparaître leur fiche détaillée.

l'expertise au profit de votre levage