Actualités

Meilleurs Elevages 2016 : l’EARL PJP Pasquet Jean-Pierre et M. Treguer gardent leurs places sur les podiums

Après le Doubs (25) avec M. Girard, rendons-nous chez deux éleveurs qui confirment leurs premières places : l’EARL PJP Pasquet (35) pour l’index morphologie, et M. Treguer Jean-François (29) pour l’index synthèse fertilité.

La souche PJP Uracile confirme ses qualités en morphologie à l’EARL PJP Pasquet Jean-Pierre

Dans le top 10 des meilleurs élevages en index morphologie depuis 2012, l’EARL PJP Pasquet Jean-Pierre s’empare de la première place en 2015 et la conserve en 2016 avec un index morphologie moyen de 2,43 points. Retrouvez l’article qui lui avait été consacré l’année dernière ici.

EARL PJP Pasquet Jean-Pierre – CHATILLON EN VENDELAIS (35)
  • 45 vaches laitières ;
  • Production moyenne lait brut : 9 893 kg à 38,0 g/kg TB et 31,1 g/kg TP ;
  • 42 ha de SAU ;
  • 2 UTH

La souche PJP Uracile (Lheros x Jocko Besne) dont nous vous parlions l’an dernier confirme cette année ses qualités au travers de sa descendance.

Frist PJP, fils de PJP Uracile par Atwood, passe de 20 à 51 filles en production et intègre désormais les taureaux confirmés. Avec un ISU de 165 points, ses points forts sont un index lait à 943 points et surtout un index morphologie de 5,0 points avec un index de 4,2 points en mamelle.

PJP Jolt P, fils de PJP Gibouille (Atwood x Bolton, arrière-petite-fille d’Uracile) par Colt 45 ressort à 161 points d’ISU, et se classe ainsi dans le top 20 des jeunes taureaux français sans cornes. Il présente un profil assez similaire à Frist PJP, ses points forts étant ses index morphologie et mamelle respectivement à 3.9 points et 3.7 points et son index facilité de vêlage à 91 %.

PJP GIBOUILLE (Atwood x Bolton, arrière-petite-fille d’Uracile)

 

PJP Inouie, une fille de PJP Gibouille par Meridian, a pour sa part été vendue en suisse. Elle y occupe la première place en PTAT (Type) en Europe, avec un index qui a augmenté et atteint maintenant une valeur de 3,62 points.

PJP INOUIE  (PJP Gibouille x Meridian)

PJP INOUIE (Meridian x Atwood)

Plus de photos et d’informations sur l’élevage en consultant la page facebook de l’exploitation !

 

Un passage au robot réussi chez M. Treguer Jean-François

Avec un index synthèse fertilité moyen de 1,07 points, M. Treguer Jean-François conserve en 2016 la première place en index synthèse fertilité obtenue en 2015, après deux années dans le top 10 des meilleurs élevages en index synthèse fertilité. Retrouvez l’article qui lui avait été consacré l’année dernière ici.

M. Treguer Jean-François
  • 65 vaches laitières ;
  • Production moyenne lait brut : 8 763 kg à 39,3 g/kg TB et 30,3 g/kg TP ;
  • 50 ha de SAU ;
  • 1 UTH

Comme annoncé dans l’article précédent, l’élevage de M. Treguer a été marqué cette année par le passage en robot. Malgré ce changement de système, le niveau de l’index synthèse fertilité continue d’augmenter en prenant 0,16 point de moyenne cette année. Ce maintien d’un très bon niveau en fertilité n’est pas le seul progrès de l’année. En effet, le passage en robot s’est accompagné d’une hausse de la production, avec une moyenne de lait brut par vache qui gagne près de 300 kg, sans que les taux ne se dégradent.

Du côté de la valorisation par la voie mâle, le taureau Elninio (Usonet Fin x Shottle), provenant de l’exploitation, récupère 4 points d’ISU avec l’indexation d’août 2016, et reste ainsi le leader des taureaux français confirmés depuis avril 2015 avec 185 points d’ISU. L’atout principal de ce taureau complet est son index synthèse fertilité à 1,9 points, associé à un index lait à 987 points.

Toutes nos félicitations à l’EARL PJP Pasquet Jean-Pierre et M. Treguer Jean-François pour leur 1res places confirmées respectivement pour l’index morphologie et l’index synthèse fertilité. Dans les prochains jours, nous retournerons en Mayenne pour finir notre tour des portraits des lauréats 2015 avec l’EARL Dujarrier qui remporte le titre de meilleur éleveur en STMA.

 

l'expertise au profit de votre levage