Actualités

Les résultats du Contrôle Laitier 2015

controle-laitier-2015
Crédits photo : Amandine LAISNEY

Les grandes tendances

  • Une production moyenne brute de 9 352 kg de lait par lactation pour la Prim’Holstein ;
  • La Prim’Holstein est incontestablement la race la plus efficace : plus de temps en production allié à une quantité supérieure de matière utile produite par lactation ;
  • Les éleveurs adhérents de l’association Prim’Holstein France conservent des résultats techniques supérieurs par rapport aux éleveurs non-adhérents.

Une production laitière qui se stabilise

Pour l’année 2015, avec en moyenne une production brute supérieure de plus de 2 000 kg de lait par lactation par rapport à ses homologues, la Prim’Holstein reste la race la plus productive de France.

On constate dans le graphes ci-dessous une stagnation de la production autour de 9 300 kg de lait par vache et par lactation, ces 4 dernières années. Cependant, le progrès génétique est évalué à 90 kg de lait chaque année ces 5 dernières années. Aussi, la race Prim’Holstein ne semble pas totalement exprimer le potentiel génétique laitier qu’elle possède.

Notre Prim’Holstein ne semble pas être la seule race laitière dont la production se stabilise. Comme on peut le constater sur le graphique ci-dessous, la courbe de production laitière brute tend aussi à se stabiliser en race Normande, avec une variation de -0,12% sur l’année 2015. Pour la Montbéliarde, on observe la même tendance que l’année 2014 avec une variation de +1,67% de production laitière brute.

CL-2015-Graphiques-06

Du côté des taux, bien que le record soit pour la Normande, la Prim’Holstein tire son épingle du jeu avec un taux protéique moyen de 31,8 g/kg et un taux butyreux moyen de 39,0 g/kg. Ces taux, combinés à une production élevée, permettent de faire de la Prim‘Holstein la race produisant le plus de matière utile, soit 662 kg en moyenne par lactation. Cette matière utile se répartie pour 55% en matière grasse et 45% en matière protéique. La Prim’Holstein devance ainsi la Montbéliarde et la Normande avec respectivement en moyenne 507 kg et 497 kg de matière utile par lactation pour l’année 2015.

CL-2015-Graphiques-01CL-2015-Graphiques-02CL-2015-Graphiques-03

L’efficacité de la Prim’Holstein se confirme année après année

En passant 45,2% de sa vie en production, la Prim’Holstein demeure la race avec la meilleure efficacité.

Différents facteurs permettent d’expliquer ce constat. L’âge au vêlage des génisses Prim’Holstein par exemple, est en moyenne de 30 mois contre 33 mois pour les deux autres races laitières majoritaires. A noter que de nombreux éleveurs de vaches Prim’Holstein ont la volonté de diminuer ce temps d’élevage des génisses de renouvellement.

Une durée moyenne de lactation plus longue en Prim’Holstein que dans les deux autres races, 348 jours contre 308 jours en Montbéliarde et 322 jours en Normande. Notre race semble avoir une persistance de lactation plus importante, couplée à une durée de tarissement plus courte.

CL-2015-Graphiques-05

Au regard du graphique ci-dessus, on peut noter que le temps improductif en race Montbéliarde est inférieur de 1 point par rapport à notre race. Cette différence s’explique notamment par un rang moyen de lactation de 2,9 contre 2,4 en Prim’Holstein.

Aussi, l’amélioration de la longévité des vaches Prim’Holstein est un levier qui permettra d’accroître petit à petit l’efficacité de ces productrices.

La technicité des éleveurs adhérents de PHF se reflète en chiffres

Les éleveurs adhérents de Prim’Holstein France représente environ ¼ des éleveurs effectuant le contrôle des performances laitières de leurs animaux. Comme en 2014, ils ont des résultats moyens supérieurs à ceux des éleveurs n’adhérant pas à l’association.

CL-2015-Graphiques-08Leur maîtrise technique se constate notamment à travers une production moyenne par jour de vie de l’animal de 27,4 kg de lait contre 25,4 kg de lait pour les éleveurs non-adhérents de l’association. Cette différence de 2 kg de lait par jour de vie se traduit par une production brute moyenne de 9 855 kg par lactation pour les Prim’Holstein des éleveurs adhérents à l’association, soit 669 kg de lait de plus que ceux n’adhérant pas à PHF. A noter aussi que la production est effectuée avec une durée de lactation quasi-identique; un différentiel de seulement 4 jours entre les deux catégories de vaches.

Au regard du graphique ci-contre, on constate que les éleveurs CL-2015-Graphiques-07adhérents de l’association PHF ont conscience de l’importance de la réduction du temps improductif des animaux. En effet, l’âge moyen au vêlage des femelles Prim’Holstein est de 28 mois pour les éleveurs adhérents de l’association. Cette pratique est permise car les génisses atteignent plus rapidement une morphologie permettant la mise à la reproduction. Pour les éleveurs n’adhérant pas à PHF, l’âge au vêlage des génisses est de 30,7 mois.

La synthèse des données entre les éleveurs adhérents et non-adhérents de l’association Prim’Holstein France est effectuée dans le tableau ci-dessous.

Adhérents Non-adhérents
Nombre Résultats 424 004 1 282 416
Lait (kg) 9 855 9 186
TB (‰) 38,8 39,1
TP (‰) 31,7 31,8
Age au velage (mois) 28,0 30,7
lait brut/jr vie 11,7 10,7
% vie prod 45,7% 45,0%
l'expertise au profit de votre levage