Actualités

Meilleurs Elevages 2015 : Une concrétisation attendue, un travail valorisé à l’élevage de M. Raymond MAURICE (50)

Comme chaque année, nous profitons de l’été pour faire un zoom sur les meilleurs élevages de la race.

Débutons ce tour de France 2015 des meilleurs élevages par le meilleur en ISU. A vrai dire, ce sont les meilleurs, car ils sont trois à obtenir un ISU de 143 points. Félicitations à eux !

Nous vous présentions déjà l’élevage de l’EARL Parisse (03) en 2013, alors laissons la place aux petits nouveaux. L’un d’eux appartient à M. Raymond MAURICE. Selon ses mots, cette 1ère place est « une valorisation personnelle de tout le travail accompli sur l’ensemble de ma carrière » et, souligne-t-il, « ce travail n’aurait pas été possible sans l’aide de la génétique provenant d’autres excellents élevages ».

Rencontre et tour d’horizon de l’élevage.

Elevage de M. MAURICE Raymond – VILLIERS LE PRE (50)
48 VL Prim’Holstein
470 000 L de Quota
62 ha de SAU
2 UTH
Historique dans les palmarès meilleurs élevages :
– 15ème du palmarès ISU en 2008
– au Top 3 ISU à partir de 2011 à 2014
– 1er au Top ISU en 2015

Rigueur et simplicité du travail, respect des animaux, humilité de l’éleveur et de l’élevage

 

Un système d’élevage simple et rigoureux

L’exploitation, située dans le sud de la Manche, dispose d’une stabulation récente, construite au début des années 2000. Elle est équipée de 70 places en logettes et d’un DAC. Lors de sa construction, la mode était plutôt aux robots de traite. Ainsi, bien que M. MAURICE ait opté pour une salle de traite 2×5 épis, il a conçu son bâtiment en prévoyant la place pour l’installation d’un robot. L’ancienne stabulation avec ses 40 années de fonctionnement, a été recyclée et accueille les génisses.

Niveau alimentation, l’élevage prône « la simplicité du travail ». Les vaches sont dans les pâturages pendant les ¾ de l’année et sont nourries à l’auge, avec une ration à base d’ensilage de maïs.

Pour Raymond MAURICE, “simplicité du travail” va de pair avec “rigueur”, afin d’assurer un maximum de prévention et ne pas avoir recours à des traitements curatifs. Voilà pourquoi, il observe ses animaux chaque jour et analyse leurs comportements ; cela lui apporte énormément d’informations sur leur bien-être.

IMGP9566-web

Un troupeau construit à partir de 4 lignées souches

C’est bien un troupeau mixte, avec une forte majorité de Prim’Holstein, que l’on retrouve dans cette ferme. Les 48 vaches Prim’Holstein sont d’un très bon niveau génétique, car outre le fait d’être n°1 en ISU, l’élevage est aussi présent dans le top 50 en santé de la mamelle et en synthèse fertilité.

Le troupeau s’appuie surtout sur quatre lignées principales, dont les vaches souches ont toujours été achetées auprès d’autres élevages :

  • RENBIE (Addison x Dombinator), achetée en 2004 au GAEC Des Grilles (61). Collectée de nombreuses fois, elle a eu une descendance d’environ 35 femelles et c’est issu de cette lignée que l’élevage va rentrer en 2007 son 1er mâle en centre d’insémination, CONECTAR.
  • ROLLERS (Addison x Hairybreiz), n°2 en ISU lors de son achat en 2005 à l’élevage de Gildas FAVENNEC (29). Collectée aussi de nombreuses fois, elle a une descendance d’environ 35 femelles.
  • La 3ème lignée provient d’une vache achetée en 2007 au GAEC Elevage Beurel (22), il s’agit de BALLADE (FBI x O-man). Cette vache, encore présente dans le troupeau, avec un ISU à 157 points, laisse son empreinte autant par la voie mâle que par la voie femelle.
  • La dernière lignée est originaire de Loire-Atlantique, car elle a été achetée au GAEC Daval (44) en 2009. Il s’agit de DAV DELLIA (Roumare x Champion), qui impressionne par ses index morphologiques.

Côté concours, entre 1976 et 2000, l’élevage a de nombreuses fois participé à des concours locaux et régionaux, comme le SPACE. Si on totalise l’ensemble des prix obtenus en 24 ans de concours, les chiffres sont impressionnants : plus de 170 1er prix et plus de 200 prix spéciaux.

Une grande variabilité génétique du troupeau

L’élevage utilise l’ensemble des outils génétiques mis à sa disposition, comme la génomique. Actuellement, il compte 74 animaux génotypés, sur les 112 Prim’Holstein, dont 38 sont estimés à plus de 160 d’ISU.

Même si Bolton, Planet ou encore Mascol ont marqué génétiquement le troupeau, M. MAURICE veut aujourd’hui limiter l’utilisation massive de taureaux. Il utilise en petites quantités (4-5 doses) un nombre conséquent de taureaux, pour la plupart génomiques, ce qui lui permet d’avoir une variabilité importante dans le cheptel. Ce choix de sélection s’observe facilement : environ 60 pères différents parmi les 112 Prim’Holstein du troupeau.

Il effectue en moyenne une collecte par an afin de diffuser et valoriser la génétique des vaches considérées comme les plus performantes de son élevage. La valorisation par la voie femelle est réalisée avec la vente d’environ 12 vaches en lait chaque année. Du côté de la voie mâle, M. MAURICE a eu plusieurs taureaux achetés par les entreprises de sélection. Cité brièvement précédemment, le taureau CONECTAR (Mascol x Ford) à 137 points d’ISU, est issu de la souche de RENBIE. De la souche BALLADE, deux taureaux sans cornes ont été commercialisés en centre d’insémination, il s’agit de GLACIER P (Mitey West x FBI) et GELLY P RF (Mitey West x FBI), respectivement à 141 points et 144 points d’ISU. Enfin terminons avec un taureau aujourd’hui dans le top 5 des taureaux français : JINGLE (Doorman x Man-o-man) à 201 points d’ISU, issu de la souche ROLLERS. Selon l’éleveur : « les index de ce taureau sont le reflet de la qualité du troupeau, que l’on retrouve dans mon élevage ».

DIWANE-web

DIWANE (Tartare x Mascol) grand-mère de Jingle

Une carrière qui se termine en beauté

Raymond MAURICE arrive à l’aube de sa retraite et n’envisage donc plus de grosses évolutions futures pour son exploitation. N’ayant pas de repreneur familial, son souhait serait de trouver quelqu’un pour l’ensemble de son exploitation et de son cheptel. Il est cependant conscient que le manque de SAU pourrait être un frein.

Arriver à la 1ère place des meilleurs élevages en ISU à la fin de sa carrière est, pour M. MAURICE, une importante valorisation personnelle récompensant tout le travail effectué depuis des années. Il tient aussi à partager cette reconnaissance avec sa salariée Marie-Hélène, pour la remercier de son soutien depuis presque 15 ans.

IMGP9581-web

Encore toutes nos félicitations pour cette 1ère place en ISU. Le tour de France 2015 des meilleurs élevages continue dans les jours prochains, avec le portrait de l’EARL Leboulanger (22), troisième élevage partageant la 1ère place du palmarès ISU.

 

Toutes les précédents articles et les palmarès sont disponibles en suivant ce lien : http://primholstein.com/top-listes/meilleurs-elevages-2015/

l'expertise au profit de votre levage