Actualités

Meilleurs Elevages 2015 : objectif morphologie fonctionnelle à l’Earl PJP PASQUET Jean-Pierre (35)

Après la découverte des meilleurs élevages en Isu et ceux liés à la production, passons aux Tops liés au gabarit. Deux tops sont concernés : Morphologie et Note Globale. Ce dernier est toujours détenu par l’élevage de M. GIRARD Jean-Bernard (25). Quant à la morphologie, le podium change de n°1. Après avoir longtemps été détenu par le Gaec Gallais (35), c’est aujourd’hui un autre élevage d’Ille-et-Vilaine, l’Earl PJP PASQUET Jean-Pierre, qui monte sur la plus haute marche. L’élevage doit son index Mo de 2,8, à un travail de sélection assidu.

EARL PJP PASQUET Jean-Pierre – CHATILLON EN VENDELAIS (35)
35 VL Prim’Holstein
320 000 L de quota
42 ha de SAU
2 UTH
Historique dans les palmarès meilleurs élevages :
– 19ème du palmarès en 2010
– 3ème du palmarès en 2011
– Top 10 du palmarès entre 2012 et 2014

La sélection s’appuie sur le passé, pour nous donner une vision de l’avenir

carte-meilleurs-elevages-2015-pjp-pasquet

Philosophie de l’élevage : « l’entraide et le respect de l’animal »

L’Earl PJP PASQUET Jean-Pierre a toujours envisagé son système d’élevage avec cette même philosophie : pour preuve, l’exploitation suit le cahier des charges de la filière Bleu Blanc Cœur, qui s’inspire de la ration naturelle de la vache (au moins 80% d’herbe). Afin de le respecter, les vaches pâturent sur 28 ha de SAU pendant 9 mois de l’année environ. Elles reçoivent à l’auge une ration composée d’ensilage de maïs et d’herbe, équilibrée avec du lin, du lupin et de la luzerne, pour avoir un lait de qualité et un bon rapport en acides gras. Au début des années 2000, M. Pasquet devient co-président de cette filière.

L’entraide en agriculture peut prendre plusieurs formes. La ferme a choisi depuis longtemps de travailler avec la CUMA pour la distribution de l’alimentation à l’auge. Celle-ci s’effectue avec une désileuse automotrice gérée par la CUMA, qui pour l’anecdote était la première CUMA de Bretagne à gérer l’alimentation des vaches avec ce système il y a 20 ans.Jean-Pierre-Pasquet

Au niveau des bâtiments, les vaches sont logées dans une stabulation de 70 places sur caillebotis, équipée de logettes et, depuis 1 an et demi, d’un robot de traite dont l’Earl est très satisfaite. Notons que cela fait 12 ans que Jean-Pierre PASQUET est éleveur inséminateur et qu’il est aussi partenaire de l’entreprise de sélection Gènes Diffusion, pour la valorisation des produits mâles de haute valeur génétique.

9 vaches sur 10 de la souche PJP URACILE

Au fur et à mesure des années, l’EARL PJP PASQUET Jean-Pierre s’est constituée un troupeau d’un très bon niveau génétique. « La force de l’élevage repose sur la souche Uracile qui a transmis de façon remarquable, avec des filles puissantes et dotées de superbes mamelles », témoigne Jean DUPIRE technicien PHF sur le département. En effet, PJP URACILE (Lheros x Jocko Besne), pointée EX 92 points à plus de 7 ans, est à l’origine de 90% des vaches du troupeau. Elle a été collectée de nombreuses fois, notamment avec Goldwyn, Atwood ou encore Titanic HT. Elle a très bien transmis son pool génétique puisque, parmi ses 18 filles, 12 sont classées TB, 2 sont classées EX et sa dernière fille possède un ISU de 155 points, avec d’excellents taux (TP : 2,0 et TB : 8,8) et un index MO de 2,6.

Parmi cette excellente descendance, certaines se sont illustrées sur des concours locaux, régionaux, nationaux, voire internationaux. C’est le cas de PJP EXTASE (Goldwyn x Lheros) pointée TB 89, elle obtient en 2012 la mention honorable et la meilleure mamelle du Championnat Espoir au régional de Bretagne. La même année, elle confirme avec une 2nde place de section au SPACE dans la catégorie des vaches en 1ère lactation. Une autre fille de PJP URACILE s’est illustrée lors de concours, PJP GACILE (Atwood x Lheros) classée TB 87, championne espoir 2014 au départemental, elle confirme la même année en finissant 2nde de sa section dans la catégorie Espoir, lors du National de Fougères (35). Terminons avec PJP GIBOUILLE (Atwood x Titanic HT), qui a fini 6ème de section à Swiss’Expo en 2015.

Lheros et Bolton, deux piliers dans le troupeau

Les objectifs de sélection de fond sont toujours les mêmes depuis plus de 10 ans, à savoir de bonnes vaches productrices avec une morphologie fonctionnelle. Pour cela, M. PASQUET sélectionne surtout sur les critères mamelle, membres et lait.

Cependant l’installation du robot de traite en 2014 a imposé une sélection sur l’implantation des trayons. Il avait anticipé ce changement de système en le prenant en compte dans ses choix de sélection. Jean-Pierre PASQUET porte aussi une attention particulière à choisir des taureaux avec une vitesse de traite positive et un bon index cellules. Dans son élevage, il veut « avoir de bonnes et belles vaches productives avec une morphologie fonctionnelle ».

Du fait de la lignée PJP URACILE (Lheros x Jocko Besne), le potentiel génétique de Lheros a été largement diffusé dans le troupeau. Cela a permis de rapporter de la solidité morphologique à la souche. D’autres taureaux comme Bolton ou Atwood ont aussi marqué le troupeau, bien que pour ce dernier, lors de l’accouplement, il fallait prêter une attention particulière à l’inclinaison de bassin. Plus récemment, on peut constater la présence de Numero Uno, taureau complet dans l’ensemble des postes. Parmi les jeunes vaches, quatre primipares ont été pointées TB 86 ou TB 87 en juin dernier. Doorman s’annonce également prometteur, Jean-Pierre PASQUET le constate sur ses dernières génisses, qui semblent exprimer tout le potentiel génétique de leur père.

Du côté de la valorisation, l’élevage exporte à la fois en France et en Europe. Il a par exemple récemment vendu des produits issus de ses filles de Numero Uno qu’il avait accouplées avec le taureau Commander. Il effectue chaque année une dizaine de collectes d’embryons, qu’il garde ou vend. L’objectif derrière cela est d’avoir au moins une femelle par accouplement réalisé.

En partenariat avec Gènes Diffusion, M. PASQUET valorise aussi sa génétique par la voie mâle avec une petite-fille de PJP URACILE : PJP CHIPIE (Bolton x Titanic HT), notée 91 points. Elle est la mère de deux pleins frères par Atwood : FRIST PJP et FAWOOD PJP ; et la mère de PJP GIBOUILLE citée plus haut.

PJP CHIPIE

PJP CHIPIE

Une agriculture équilibrée organisée en filière

Jean-Pierre PASQUET n’envisage pas d’effectuer d’évolutions majeures sur son exploitation. Les prochains efforts se feront pour la valorisation du lait. Selon lui, l’élevage de demain devra proposer une plus-value qualitative mesurable, car seules les analyses sont transposables (ex : qualité du lait). Cette perspective, il se l’impose déjà grâce à la filière Bleu Blanc Cœur, où la ration doit être optimale, afin d’avoir un équilibre d’acides gras dans le lait. L’objectif est de retrouver cette qualité de lait dans les produits transformés vendus aux consommateurs et surtout de les sensibiliser à la qualité des produits.

Nous félicitons l’EARL PJP PASQUET Jean-Pierre (35) pour avoir décroché cette 1ère place des meilleurs élevages en index morphologie cette année. Le tour de France 2015 des meilleurs élevages continue dans les jours prochains et se terminera avec le portrait de l’Élevage de M. TREGUER Jean-François (29), qui devient cette année le meilleur élevage en index Synthèse Fertilité.

 

Plus de photos et d’informations sur l’élevage en consultant la page facebook de l’exploitation : https://www.facebook.com/pjpholstein

 

Tous les précédents articles sont disponibles ici : http://primholstein.com/top-listes/meilleurs-elevages-2015/

 

l'expertise au profit de votre levage