Actualités

Session 2008 des agréments pointeurs

En France, pour pouvoir appartenir au corps des pointeurs, il est nécessaire d’être agréé. La session 2008 d’agrément des pointeurs a eu lieu la semaine dernière.

Les pointeurs français sont donc agréés. Mais, de la même manière que les juges, cet agrément n’est pas définitif et, tous les trois ans, chaque technicien doit repasser un examen.

Il s’agit d’une épreuve stressante pour les pointeurs mais c’est la garantie qu’ils réalisent un travail de qualité.

Les principes de l’agrément

L’épreuve de l’agrément consiste à pointer deux jours de suite les mêmes animaux soit :
- 28 vaches attachées au cornadis pour la description et l’appréciation
- et 20 vaches en liberté pour la description de la locomotion.

Le pointeur est jugé sur deux aptitudes :
- la répétabilité : il doit être capable de remettre les mêmes notations d’une journée sur l’autre. Avec plus de 20 postes notés sur 28 vaches, cela représente plus de 1 300 notes sur les 2 jours !
- l’homogénéité de ses notations : il doit être en harmonie avec l’ensemble de ses collègues.

Suite à cet examen, une commission se réunit et décide de donner, de maintenir ou de refuser l’agrément à chacun des pointeurs.

Photo : Les pointeurs lors de la session 2008 d’agrément
2008-05-28 agrement_2008_internet_514.jpg

 

l'expertise au profit de votre levage